L’olivier, l’ami de mon cœur…

Nous avons dans notre entourage un ami qui s’appelle Olivier, mais ce n’est pas de lui dont nous allons parler aujourd’hui, nous allons parler de la plante homonyme, qui est un précieux ami dans la lutte contre les maladies cardio-vasculaires, mais qui possède également d’autres effets bénéfiques pour la santé.

Description et histoire :

planche descriptive de l'olivierSymbole de la paix depuis des siècles, élevé au rang d’arbre sacré dans l’Antiquité, l’olivier est un arbre que l’on trouve couramment sur tout le pourtour méditerranéen. Il présente la particularité d’être sempervirent, c’est à dire qu’il reste toujours vert (ses feuilles, caduques, ne sèchent pas), et peut atteindre un hauteur atteignant les quinze mètres. C’est un arbre très résistant, certains spécimens sont âgés de plusieurs centaines, voire milliers d’années.
Cultivé pour la production d’huile d’olive, il est également apprécié comme arbre de décoration.

Les actifs de l’olivier :

Dans la feuille d’olivier, il existe au moins deux substances auxquelles on peut attribuer un effet positif sur la santé : l’oleuropéoside et l’oléacéine.
Il y a une autre substance liée à l’olivier, dont il faut parler dans cet article, c’est son pollen qui peut déclencher de fortes allergies pendant la floraison (de mai à fin juin).

Les effets de l’olivier :

Les actions bénéfiques de l’olivier sont nombreuses, mais globalement centrées sur l’appareil cardio-vasculaire (ce n’est pas pour rien que l’on parle régulièrement des bienfaits du régime crétois, dont l’huile d’olive est un des élément principaux) :

  • effet hypotenseur : diminution de la tension
  • effet vasodilatateur : favorise la bonne circulation du sang
  • effet antiarythmique : régule le rythme cardiaque
  • action hypoglycémiante : diminution du cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) et augmentation du taux de HDL (le bon cholestérol)
  • effet antibactérien et action antifongique : on utilisait des cataplasmes à base de feuilles d’olivier écrasées pour protéger les plaies le temps de leur cicatrisation
  • effet diurétique

 

Associations avec d’autres plantes :

  • olivier + huile de saumon : cette association est recommandée dans le cas d’hypertension combinée avec un excès de cholestérol
  • olivier + fenugrec : l’amélioration du taux de cholestérol, combinée à la régulation de l’insuline par le fenugrec, font de cette association un traitement adjuvant pour le diabète de type 2 (non insulino-dépendant)
  • olivier + ail : cette association est couramment utilisée dans le traitement de l’hypertension légère, et peut permettre d’éviter les traitements médicamenteux à vie

 

Sous quelle forme le trouve-t-on ?

L’olivier se trouve facilement sous forme de gélules, dans n’importe quelle pharmacie ou bonne boutique bio.

 

Et vous ?

Si vous utilisez l’olivier, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience, je me ferai un plaisir de publier vos commentaires.

 

Vous aimez ? Alors partagez !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *