Le cassis, l’ami des articulations

Le cassis, est un des ingrédients de base du kir (la crème de cassis), mais pas seulement. C’est également un excellent complément alimentaire, très utile dans le soulagement des rhumatismes et des douleurs articulaires.

Le Cassis : Description et histoire :

Le cassis se présente sous la forme d’un arbuste touffu et odorant. On le nomme parfois « groseillier noir » car ses fruits ressemblent, hormis la couleur, à ceux du groseillier.

 

Les actifs du cassis :

En phytothérapie, ce sont les feuilles qui sont utilisées, elles sont connues depuis longtemps pour leurs propriétés anti-rhumatismales et diurétiques. Les substances actives de la feuille de cassis font parti de la famille des flavonoïdes (rutosite et hypéroside). La feuille de cassis contient également de la vitamine C ainsi que de la vitamine P.

 

Les actions du cassis :

Les substances contenues dans le cassis en font une plante efficace dans le cadre des crises de rhumatismes mais aussi dans les cas d’arthrose du genou. Il est aussi intéressant de noter que la feuille de cassis possède un effet diurétique majeur favorisant l’élimination des déchets (acide urique et toxines) par l’organisme. Cette propriété en fait une plante de choix dans le traitement de fond de la goutte.

 

Les associations courantes du cassis avec d’autres plantes :

  • cassis + harpagophytum : soulagement des douleurs articulaires, des douleurs musculaires, des torticolis et sciatiques.
  • cassis + lamier blanc : contrôle du taux d’acide urique, soulagement et prévention de la goutte.

 

Sous quelles formes trouve-t-on le cassis ?

On trouve couramment le cassis sous forme de gélules, mais aussi dans sous forme d’ampoules, associé à d’autres plantes.

Vous aimez ? Alors partagez !