La prêle, reminéralisation et arthrose

Souvent considérée comme une mauvaise herbe, la prêle est pourtant bien utile dans le cadre des compléments alimentaires et de la phytothérapie où son utilisation remonte à plusieurs siècles…

La prêle

Description et histoire de la prêle :

La forme de son rameau lui vaut le surnom de « Queue de cheval », elle est très commune dans toute l’Europe, vous la croisez certainement lors de vos promenades dominicales ou bien vous pestez parce qu’elle envahit votre jardin, et qu’elle résiste bien aux produits herbicides.
Pourtant la prêle est une alliée précieuse lors qu’il s’agit de phytothérapie !

Les actifs de la prêle :

La force de la prêle réside dans les minéraux qu’elle apporte au corps, notamment grâce au silicium qu’elle contient en grande quantité. Pour la petite histoire, sachez que  la prêle contient tellement de silicium qu’elle était utilisée autrefois comme abrasif de précision dans la fabrication d’instruments de musique.

 

Les actions de la prêle :

La prêle stimule la production du collagène au niveau des articulations, ce qui lui permet d’améliorer la souplesse articulaire et de retrouver de la mobilité dans le cadre des maladies de type arthrose ou rhumatismes.
Le silicium participe à la croissance et à la reconstruction des os lors de fracture. Dans le cadre du squelette, il convient de l’associer à une source de calcium comme, par exemple, le lithothame.
Autre effet intéressant, la prêle participe à l’amélioration de la souplesse des tendons et aide à leur protection (particulièrement recommandé pour les joueurs de tennis dans la prévention des tendinites).
Enfin, la prêle possède un effet diurétique certain, et est donc aussi utile dans le cadre de problèmes de rétention d’eau.

 

Les associations de la prêle avec d’autres plantes :

  • harpagophytum + prêle : soulagement de l’arthrose, des tendinites. Également utilisable en prévention des tendinites.
  • prêle + lithothame + huile de foie de morue : traitement de la décalcification, aide à la consolidation des fractures.

 

Sous quelles formes trouve-t-on la prêle ?

Dans le cadre des compléments alimentaires, on trouve la prêle sous forme d’ampoules, de comprimés et de gélules, mais on peut également l’utiliser en tisane, notamment pour les problèmes de peau de type acné.

Vous aimez ? Alors partagez !