L’échinacée – Défenses immunitaires à l’Américaine

Découvrons aujourd’hui l’échinacée, plante déjà utilisée par les Indiens d’Amérique, et qui présente des propriétés intéressante pour les défenses immunitaires.

Description et histoire :

L’échinacée est une plante de la même famille que le pissenlit, très courante dans les prairies d’Amérique du Nord.
C’est LA plante utilisée traditionnellement par les Indiens pour élaborer leurs remèdes médicinaux (en combinaison avec d’autres plantes, certes, mais il s’agit de la plante principale des mélanges). Son usage en médecine populaire s’est répandu pendant le 19° siècle, tant aux États-Unis qu’en Europe.

 

Principes actifs de l’échinacée :

Les principes actifs de la plante sont contenus dans sa racine. On y trouve principalement des polysaccharides, des alkamides et autres substances aux effets anti-inflammatoires.

 

Effets de l’échinacée :

Les polysaccharides aident les cellules à lutter contre les agressions virales, les alkamides possèdent des vertus antibactériennes et antifongiques. La combinaison des principes actifs de l’échinacée a comme effet une augmentation du taux de globules blancs dans le sang, ainsi qu’une augmentation de la production d’interféron par le corps (l’interféron est une protéine qui renforce la réponse du système immunitaire face aux agressions telles que virus, bactéries, parasites, …).
Sans effet secondaires connus, ni toxicité, les effets de l’échinacée en font un allié de choix dans la prévention des maladies hivernales (rhumes, grippe et autres infections respiratoires). Il est conseillé de suivre une cure d’échinacée de un à trois mois au début de la saison froide.

Associations courantes avec d’autres plantes :

  • échinacée + propolis + acérola : cette combinaison possède un effet immunostimulant renforcé par rapport à l’usage de l’échinacée seule.
  • échinacée + pélargonium : prévention des problèmes ORL et des infections hivernales à répétition.
  • échinacée + propolis + thym : prévention des récidives pour les personnes atteintes d’herpès.

 

Sous quelle forme la trouve t on ?

On trouve couramment l’échinacée sous forme de gélules, comprimés ou sous forme d’extrait aqueux (en ampoule). L’échinacée est souvent utilisé en mélange avec d’autres plantes immunostimulantes.

Vous aimez ? Alors partagez !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *